Les 3 Meilleures Lampes de Luminothérapie 2017: Guide d’Achat

Après plusieurs jours de test et de comparaison entre de nombreux appareils, nous avons trouvé que la meilleure lampe de luminothérapie est la Philips EnergyUp HF3419/01.

1 – Le meilleur rapport qualité/prix

D’un design sobre et élégant, la Philips EnergyUp HF3419/01 dispose d’une grande surface de 30×38 cm, ce qui est parfait pour répandre au mieux la lumière.

Lampe de luminothérapie Philips EnergyUp HF431901

Voir le prix sur Amazon

Son poids de 2kg n’est pas trop lourd et elle dispose d’une fixation murale ainsi que d’angles ajustables. Il est donc possible de l’utiliser aussi bien déposée sur une table que fixée à un mur.

Étant produite par Philips, cette lampe respecte absolument toutes les normes européennes dont la certification CE 0344 et la certification 93/42/CEE. Elle peut donc être utilisée sans aucune crainte pour les traitement médicaux et pour l’amélioration du bien-être. De plus, elle ne produit aucun rayonnement ultraviolet qui pourrait nuire à la santé.

La lampe dispose de 5 réglages d’intensité lumineuse, ce qui permet d’adapter la luminosité selon ses besoins.

Elle est également équipée d’un minuteur qui affiche la durée depuis laquelle vous l’utilisez. Ainsi, vous pouvez savoir où vous en êtes dans votre séance de luminothérapie en un simple coup d’oeil à votre lampe.

L’interface d’utilisation de cette lampe est incroyablement simple. Un bouton pour l’allumer, deux boutons pour augmenter ou diminuer l’intensité lumineuse, et c’est tout. Ceux-ci ont d’ailleurs l’avantage d’être tactiles.

Bien que le prix de la Philips EnergyUp soit plus élevé que des lampes comme la Beurer TL 90 ou la Lanaform Lumino Plus, sa qualité est largement supérieure.

Philips est une marque experte en construction de lampe depuis des dizaines d’année et la durabilité ainsi que l’efficacité de l’EnergyUp le prouve. L’ampoule LED haute puissance utilisée dans cette lampe a une durée de vie de plus de 10 000 heures, ce qui équivaut à 50 ans si vous l’utilisez 30 minutes par jour.

2 – Le choix à petit prix

Légèrement moins chère que la Philips EnergyUp, la lampe de luminothérapie Beurer TL 90 est également un bon choix mais avec quelques inconvénients.

Lampe de luminothérapie beurer tl 90

Voir le prix sur Amazon

La grande surface de la Beurer TL 90 est un très bon point. Avec ses 51×33 cm et ses 10 000 lux, l’intensité lumineuse est optimale pour les séances de luminothérapie.

De plus, cette lampe respecte les normes européennes CE et est donc sans danger pour l’utilisateur. Elle n’émet en effet ni rayons ultraviolets ni scintillements.

Son interface d’utilisation est également très simple. Un bouton permet de l’allumer et des icônes lumineuses passent au vert au fil de la séance de luminothérapie, permettant ainsi de savoir depuis combien de temps la lampe fonctionne.

Contrairement à la Philips, la Beurer TL 90 ne permet pas d’être accrochée à un mur et on ne peut donc que la déposer sur une surface plane pour l’utiliser. Cependant, la lampe s’incline sur son socle et on peut donc l’orienter verticalement comme on le souhaite.

Le design général de la Beurer est sobre et élégant mais son poids de 3kg, sa très grande surface et son socle imposant la rendent fort encombrante. De plus, on ne peut pas en régler l’intensité lumineuse et les tubes néons utilisés sont moins bons que la technologie de Philips.

Malgré tout, cette lampe est globalement de très bonne qualité et n’est pas bien loin derrière la Philips, ce qui en fait un bon choix si vous voulez économiser quelques dizaines d’euros.

3 – Le choix mobile

Il se peut que vous souhaitiez emporter votre lampe de luminothérapie avec vous pour en profiter autant au travail qu’à la maison.

Il se peut également que les tailles imposantes des lampes de luminothérapie classiques ainsi que l’encombrement qu’elles causent vous gênent, et que vous préféreriez avoir une lampe plus petite et pratique à transporter.

Si c’est le cas, la Philips EnergyUp HF3430/01 est la meilleure lampe pour vous. Utilisant une technologie basée sur la lumière bleue et disposant d’une batterie rechargeable, cette lampe de luminothérapie nomade est excellente pour sa mobilité et son faible encombrement.

Lampe de luminothérapie Philips EnergyUp HF343001

Voir le prix sur Amazon

D’un design sobre et mignon, la Philips EnergyUp rechargeable est toute légère avec ses 0,4 kg et très compacte avec sa taille de 14×14 cm.

Faite pour le transport, elle est fournie avec une housse résistante et parfaitement adaptée à sa taille. La lampe peut également être utilisée sans raccordement avec le secteur grâce à sa batterie d’une durée de 60 minutes.

Son interface est simplissime avec un indicateur de durée et deux boutons, l’un pour augmenter l’intensité lumineuse et l’autre pour la diminuer. Cette lampe dispose d’ailleurs de 5 réglages d’intensité lumineuse afin de l’adapter à vos besoins.

L’utilisation de la lumière bleue dans la technologie de cette lampe permet de lui faire atteindre une intensité lumineuse similaire à 10 000 lux de lumière blanche alors qu’elle n’est en vérité que de 200 lux en lumière bleue.

Étant construite par Philips, cette lampe dispose de toutes les certifications européennes nécessaires et ne diffuse pas d’ultraviolets. Elle est donc utilisable médicalement sans aucun soucis et ses résultats sont cliniquement prouvés.

Bien que très pratique pour sa mobilité et sa batterie rechargeable, cette lampe n’arrive pas à être aussi efficace que la Philips EnergyUp HF3419/01 à cause de sa petite surface. En effet, plus la surface est grande, mieux la lumière peut pénétrer la rétine et donc produire un maximum d’effet.

Globalement, cette lampe est un excellent choix pour son côté pratique et mobile mais si cette mobilité ne vous intéresse pas plus que ça, vous feriez mieux de choisir une lampe avec une grande surface de diffusion.

Comment bien choisir sa lampe de luminothérapie

Bien choisir sa lampe n’est pas une mince affaire, et choisir la meilleure lampe de luminothérapie est encore plus difficile.

Il existe en effet beaucoup de lampes bon marché, en particulier celles importées de Chine, qui ne respectent pas du tout les critères d’une bonne lampe de luminothérapie.

Dans cette partie, je vais vous expliquer les éléments importants sur lesquels il faut absolument faire attention pour avoir un produit de qualité.

Puissance

Le premier élément très important auquel faire attention est la puissance de la lampe.

Dans le monde de l’éclairage lumineux, l’unité de mesure principale est le lux. Un éclairage classique d’appartement fournit par exemple une intensité lumineuse de 200 à 400 lux, et une salle de conférence est habituellement illuminée par 500 lux.

Il est donc important de vérifier le nombre de lux que peut produire une lampe de luminothérapie. Plus votre lampe sera puissante, plus rapidement vos séances de luminothérapie se passeront.

En général, l’intensité lumineuse recommandée pour une lampe de luminothérapie est 10 000 lux. Grâce à cette intensité, une séance de luminothérapie dure 20 à 30 minutes. Si vous choisissiez une lampe de 2500 lux, il vous faudrait deux heures d’exposition pour obtenir les mêmes résultats.

Parmi les lampes que nous avons choisies, la Philips EnergyUp HF3419/01 ainsi que la Beurer TL 90 ont toutes les deux une intensité lumineuse de 10 000 lux. La lampe Philips permet même de régler cette intensité sur cinq niveaux différents, une fonctionnalité dont la Beurer ne dispose malheureusement pas.

La lampe nomade Philips EnergyUp a quant à elle une intensité de seulement 200 lux mais grâce à la technologie utilisée via la lumière bleue, ces 200 lux équivalent à 10 000 lux de lumière blanche. De plus, la lampe dispose de cinq niveaux de réglages afin d’adapter l’intensité lumineuse.

Normes

Les lampes de luminothérapie étant des appareils médicaux, elles peuvent bénéficier d’un marquage spécifique CE médical (93/43/CEE).

Ces normes permettent de s’assurer que la lampe est efficace et certifiée sans danger pour l’utilisateur. Elles sont non seulement un gage de fiabilité, mais également de qualité.

De plus, les lampes marquées d’un CE médical sont sûres de ne pas émettre de rayons ultraviolets ni d’infrarouges, ce qui peut arriver avec les lampes de moins bonnes qualité importées de Chine.

Les rayons ultraviolets sont en effet nocifs pour la santé humaine à cause de leur effet mutagène qui peut provoquer le cancer de la peau.

Les rayons infrarouges sont quant à eux liés à la chaleur et sont par exemple utilisés pour la vision nocturne afin de détecter les rayonnements des objets dégageant de la chaleur.

Une autre norme qu’il est possible de trouver sur certaines lampe est IP44. Cette norme indique simplement que la lampe ne craint pas les éclaboussures mais qu’elle ne peut néanmoins pas être trempée dans l’eau.

En choisissant les meilleures lampes de luminothérapie, nous nous sommes assurés qu’elles respectaient toutes les normes européennes et disposaient du CE médical qui leur assure d’être sans danger.

Forme et garantie

La forme d’une lampe de luminothérapie est importante car elle va influencer l’utilisation qu’on peut en avoir.

Les lampes de type “mur lumineux” permettent par exemple de se déplacer dans un rayon de 50cm tout en y restant exposé. De plus, la grande surface de ces lampes permet également de pouvoir en profiter à deux voire trois personnes en même temps.

Les lampes dont la surface est plus petite sont souvent appelées “lampes de bureaux” ou “lampes réveil” et nécessitent d’être placées fort près du visage pour bénéficier de leurs effets.

Il existe également des lampes en forme de colonne dont l’efficacité est nettement moindre que celles en  forme de rectangle. Cette différence d’efficacité vient du fait que les colonnes ont une surface moins grande que les lampes rectangulaires, diminuant ainsi leurs effets.

Enfin, il est possible de trouver des lunettes de luminothérapie dont la faible intensité est compensée par leur proximité avec l’oeil. Cependant, ces lunettes ne sont généralement pas confortables et nécessitent l’utilisation de piles.

Une lampe de luminothérapie étant un appareil coûteux, assurez-vous qu’elle soit sous garantie lorsque vous les acheter. Sur Amazon, cette garantie est de deux ans pour toutes les lampes de luminothérapie comme les lois européennes  l’imposent.

La lampe Philips EnergyUp et la Beurer TL 90 sont toutes les deux des lampes de type “mur lumineux” dont la surface est très grande, ce qui permet de maximiser leur effet.

La lampe nomade de chez Philips à quant à elle une forme compact et une petite surface qui réduisent légèrement ses effets.

Les trois lampes bénéficient toutes de la politique d’Amazon qui assure 2 ans de garantie, ce qui vous évite de vous faire des soucis lors de votre achat.

Prix

Les bonnes lampes de luminothérapie coûtent en moyenne entre 100 et 150 euros.

Bien qu’il soit très tentant de s’orienter vers des lampes bon marché, leur qualité est souvent médiocre et elles manquent vraiment de fiabilité.

De plus, les lampes bon marché sont souvent des produits importés de Chine qui ne respectent pas les normes européennes et ne disposent pas du CE médical.

Il est donc courant pour les lampes peu chères de produire des ultraviolets et des infrarouges que les lampes de qualité filtrent sans problème.

Des problèmes de surchauffe, de défectuosité ou de réglages complexes arrivent également souvent sur les lampes de mauvaise qualité.

Il faut donc faire très attention de mettre le prix suffisant pour obtenir une lampe de qualité et qui est efficace, sans quoi vous risquez d’être très déçu de votre achat voire même de nuire à votre santé.

Les trois lampes que nous avons sélectionnées sont de grande qualité et ne risquent pas de vous faire de mauvaise surprise après quelques temps d’utilisation.

Une lampe de luminothérapie est un appareil relativement simple mais qui nécessitent de l’expertise à construire correctement. Ceci favorise d’ailleurs Philips car leur expertise dans le domaine des luminaires est indéniable.

Bien qu’il soit possible de trouver des lampes sous le prix de la Beurer TL 90, leur effet risque d’être très peu satisfaisant voire même inexistant.

Qui devrait (et ne devrait pas) acheter une lampe de luminothérapie

L’usage thérapeutique de la lumière naturelle en médecine remonte à la fin du 19ème siècle. Son effet remarquable a d’ailleurs été récompensé par un prix Nobel en 1903.

Ça fait donc un bon moment que les scientifiques ont prouvé que la luminothérapie avait des réels effets positifs sur la santé mais également sur le bien-être humain.

Soin de problèmes de santé

Étant dépourvue d’ultraviolets et d’infrarouges, la luminothérapie est a priori dépourvue d’effets secondaires, ce qui la rend un traitement de choix pour éviter la consommation de médicaments.

De ce fait, la luminothérapie est de plus en plus utilisée pour traiter de nombreux problèmes de santé.

Dépression saisonnière

La luminothérapie est maintenant souvent conseillée pour lutter contre les dépressions saisonnières. Aux alentours de l’hiver, approximativement 20% de la population souffre de ce qui est appelé le “blues d’hiver” ou encore “déprime hivernale”.

Cette dépression saisonnière touche d’ailleurs plus les femmes que les hommes. Afin d’éviter les effets secondaires de certains médicaments employés pour lutter contre la dépression, la luminothérapie est une méthode de choix pour se soigner.

Travail de nuit

Chez les personnes travaillant la nuit ou effectuant du travail de “pauses”, la luminothérapie peut être utilisée pour adapter son horloge corporelle avec les horaires de travail.

Une première exposition à une lampe de luminothérapie se fait lors du début du travail et une deuxième vers 1h du matin, qui est généralement le moment du “coup de pompe”. Lors de la fin du travail de nuit, il faut essayer d’éviter les lumières matinales pour mieux dormir pendant la journée.

Troubles du sommeil

La luminothérapie permet de remettre à l’heure son horloge interne, ce qui peut énormément aider les personnes souffrant de troubles du sommeil.

Si vous vous endormez trop tôt par exemple, une séance de luminothérapie vers 17h retardera votre phase de sommeil vers la nuit. Au contraire, si vous vous endormez trop tard, une séance matinale recalera votre phase de sommeil vers la normale.

De manière générale, les séances matinales de luminothérapie améliorent nettement la qualité du sommeil tout en évitant les réveils lourds et pénibles. Si vous avez du mal à vous réveiller le matin, la luminothérapie peut vous permettre de gagner en énergie et aider à réveiller votre corps plus rapidement.

Amélioration du bien-être

Vous êtes-vous déjà promené pendant 30 minutes lors d’une belle matinée ensoleillée ? Si oui, vous avez probablement remarqué qu’il n’y a vraiment rien de tel pour commencer une bonne journée.

Lors d’une telle matinée, votre corps augmente sa production de sérotonine, qui agit sur le système nerveux central et diminue sa mélatonine, qui crée la sensation de fatigue.

Grâce à une bonne lampe de luminothérapie, vous pouvez obtenir les mêmes résultats qu’en ayant été en plein soleil pendant la matinée, mais sans les risques des rayons ultraviolets.

Dans les régions où il ne fait pas très ensoleillé, les séances de luminothérapie matinales aident à réveiller son corps et gagner en énergie pour les longues journées de travail.

En ville, là où on n’a pas toujours envie de passer 30 minutes tous les matins à s’exposer au soleil tout en respirant les pots d’échappement et la pollution, la luminothérapie offre également une excellente alternative pratique et fiable.

Non seulement utile pour lutter contre de nombreux troubles de la santé, la luminothérapie permet également d’améliorer son bien-être général et en particulier son cycle de sommeil.

Entretien et maintenance

Les meilleures lampes de luminothérapie ne nécessitent vraiment pas beaucoup d’entretien.

Si vous souhaitez laver la surface de la lampe afin de la dépoussiérer et pour qu’elle éclaire au maximum, le simple passage d’un chiffon propre et humide suffira.

Les néons utilisés dans les lampes de luminothérapie ont une durée de plus de 10 000 heures, ce qui équivaut à plus de 400 jours 24h/24. En utilisant en moyenne votre lampe 30 minutes par jour, ça vous donne un total de 20 000 jours de durée de vie, soit plus de 50 ans.

Cette durée de vie extrêmement longue ne fait qu’augmenter l’importance d’acheter une lampe de qualité. Comme vous allez passer de longues années avec votre lampe, autant en choisir une vraiment bonne et efficace.

Comment bien utiliser sa lampe

Afin de bien utiliser votre lampe de luminothérapie et d’en tirer le meilleur résultat, il est important de connaître quelques conseils d’utilisation de base.

Pénétration de la rétine

Un premier concept à comprendre pour tirer le meilleur de votre lampe est que la lumière doit pénétrer votre rétine. Ne fermez donc pas les yeux lorsque vous êtes en pleine séance de luminothérapie.

À l’opposé, il ne faut pas fixer la lumière mais plutôt vaquer à vos occupations tout en étant éclairé par votre lampe. Vous pouvez par exemple déjeuner et lire un article sur votre site préféré tout en ayant votre lampe allumée à côté de vous.

De plus, la durée optimale d’une séance de luminothérapie est de 20 à 30 minutes sous une intensité lumineuse de 10 000 lux.

Ainsi, les cellules ganglionnaires situées derrière votre rétine enverront une grande quantité de signaux à votre noyau cérébral qui pourra à son tour régler votre horloge biologique, ce qui vous donnera une dose importante d’énergie.

Régularité

Un autre point important afin de tirer les meilleurs effets de votre lampe de luminothérapie est la régularité d’utilisation.

Si vous décidez par exemple de faire votre séance de luminothérapie le matin lors de votre repas, il faut essayer de vous y tenir le plus régulièrement possible.

Étant donné que la luminothérapie permet de régler votre horloge interne, il est normal que ça perturbe votre corps si vous changez le moment de votre séance tous les jours.

Au contraire, avoir une séance tous les jours et à la même heure vous permettra de régler facilement votre horloge interne et donnera de bien meilleurs résultats.

Moment de la journée

Le moment de la journée pendant lequel vous serez exposé à votre lampe de luminothérapie est très important car c’est selon lui que vous allez pouvoir régler votre horloge interne.

Il y a trois moment de la journée principaux pendant lesquels on peut pratiquer la luminothérapie. Le matin, tout au long de la soirée, et le soir.

Exposition matinale

L’exposition matinale est la plus courante et celle qui fonctionne le mieux pour la majorité des gens.

En vous exposant à votre lampe de luminothérapie dans l’heure qui suit votre réveil, vous aiderez à faire passer votre cerveau de la phase de sommeil à la phase d’éveil.

Le plus souvent, la séance de luminothérapie se fait pendant la prise du repas matinal. Ainsi, vous aurez le double effet de l’énergie que vous apporte votre repas en plus de celle qu’apporte la luminothérapie.

La séance de luminothérapie durant 20 à 30 minutes, elle vous permet également de prendre le temps de bien manger le matin, ce qui est très important pour avoir un maximum d’énergie.

Exposition tout au long de la journée

L’exposition à une lampe de luminothérapie tout au long de la journée est nettement différente de celle matinale.

Dans ce cas-ci, la luminothérapie est utilisée principalement dans les bureaux pour combler au manque de la lumière du jour. Contrairement à l’exposition matinale, l’intensité lumineuse sera moindre et la durée plus longue pour simuler d’être au soleil pendant plusieurs heures.

Exposition le soir

L’utilisation de la luminothérapie en soirée ne se fait que pour de rares cas spécifiques.

Principalement utilisée pour les personnes souffrant de trouble du sommeil et les travailleurs de nuit, l’exposition après 17h permet de retarder la phase de sommeil.

Ainsi, pour les personnes qui s’endorment trop tôt, la luminothérapie permet de se tenir éveillé plus tard et donc de retarder son horloge interne.

Pareillemment, les travailleurs de nuit peuvent s’exposer à une lampe de luminothérapie avant d’aller au travail afin d’inverser leur cycle naturel et d’éviter les coups de pompe.

 

À propos de l'auteur

Pascal Meurice

26 ans, passionné par le bien-être et la santé, j'aime faire du sport et partager mes découvertes sur internet.

Laisser un commentaire